Laurent Devigne – Laurent Devigne Fleurs

Laurent Devigne était salarié à temps partiel dans une boutique Monceau Fleurs en vente depuis plus de 2 ans. En juillet 2017, l’opportunité de la reprendre à des conditions qui correspondaient à ses attentes s’est présentée. En octobre, il a ouvert Laurent Devigne Fleurs

Comment s’est déroulée la création de votre magasin ?

Laurent Devigne : « Lorsque j’y travaillait, le magasin était sous l’enseigne Monceau Fleurs. Il faisait 180m2, employait plusieurs salariées et avait des charges lourdes. Comme il n’y avait pas de repreneur, le propriétaire a décidé de le scinder en deux. C’est à ce moment que l’affaire m’a intéressé. Il y avait une sorte d’alignement des planètes ! Moins de charges, une salariée qui ne souhaitait pas reprendre son poste après un congé maternitFleuriste Bordeauxé et l’arrêt de la franchise.

Lorsque je me suis adressé à ma banque, elle m’a orienté vers Point C In Extenso pour monter mon dossier. Avec Virginie Souperbat, nous avons réalisé un prévisionnel réaliste car le but était de reprendre ce commerce avec la réalité des charges en moins, sans développer une activité de complément. Nous sommes donc partis sur un CA moins élevé généré par une surface de vente réduite, des charges plus basses, une salariée en moins et une redevance en moins.

Le dossier a été présenté sur cette base. Virginie m’a accompagné à la banque pour le défendre et apporter des explications techniques sur les points que je ne maîtrisais pas. J’ai obtenu mon crédit en quelques jours.

Sur le plan juridique, le propriétaire a voulu que nous traitions avec son avocat, sinon je serais passé par In Extenso. Enfin, Virginie m’a aidé à constituer mon dossier pour obtenir l’ACRE. Ayant précédemment occupé plusieurs postes salariés en temps-partiel, j’ai eu droit à une petite aide. Pour moi cet accompagnement est très positif. Virgine  a été très dynamique et elle a bien répondu à mes attentes. »

Pouvez-vous nous présenter votre magasin ?

Laurent Devigne : « Le magasin est situé dans un quartier assez aisé de la proche périphérie de Bordeaux. Nous disposons d’un parking privé et nous avons un bel extérieur qui nous donne une bonne visibilité. Notre association de commerçants est dynamique. Et pour me faire connaître, je suis aussi présent sur les réseaux sociaux. »

Et maintenant que fait In Extenso pour vous ?

Laurent Devigne : «  Chacun son métier ! In Extenso se charge de tout : la compta, la gestion administrative et les paies de mes deux salariées. Les lois qui évoluent sans cesse, le fisc… Les amendes peuvent vite tomber si on n’est pas rigoureux. Je passe porter mes documents régulièrement à Valérie Cabrol qui s’occupe de moi. Je vois Virginie au minimum pour le bilan annuel, mais si je la croise au cabinet, elle est toujours prête à m’accorder du temps pour répondre à mes questions. Pour moi, un cabinet comptable doit être un partenaire de mon magasin. Et là, c’est le cas. »

Laurent Devigne  Fleurs
Fleuriste à Bordeaux
157 rue Stehelin
33200 Bordeaux
05 56 34 29 06