Zoubir Baghdadi – DOC’BIKER

A l’issue d’un BTS comptabilité, Zoubir Baghdadi a travaillé à Londres pendant 8 ans, puis à Paris dans le secteur de la finance. Depuis toujours passionné de mécanique et souhaitant monter son entreprise, il s’est installé à Lyon, où il a créé en septembre 2017, un centre franchisé Doc’Biker, la première enseigne dédiée à l’entretien et la réparation des deux-roues motorisées.

 

 

Pouvez-vous nous présenter votre centre Doc’Biker ?

Zoubir Baghdadi : « Doc’Biker est la première enseigne dédiée à l’entretien et à la réparation rapide, sans rendez-vous, des deux et trois-roues motorisées, avec des prestations forfaitaires. Le centre est installé dans le quartier où sont concentrées toutes les grandes marques de motos. J’ai repris 2 locaux mitoyens pour obtenir une surface de 105m2, dont 80m2 d’atelier. L’équipe compte un mécanicien, un apprenti et je viens de recruter un chef d’atelier. Nos clients sont principalement des Lyonnais, mais certains viennent aussi de la périphérie. C’est pratique, ils laissent leur deux-roues le matin, nous intervenons dans la journée et ils repartent le soir avec. »

 

Pour quelles raisons êtes-vous devenu franchisé Doc’Biker ?

Zoubir Baghdadi : « Pour me lancer, j’ai pris en compte mon intérêt pour la mécanique et les opportunités du marché lyonnais, ce qui m’a amené à choisir la franchise Doc’Biker. C’était sécurisant : une entreprise sous franchise me permettait de créer mon affaire, tout en ayant un accompagnement.

 

Pourquoi avez-vous choisi Point C In Extenso ?

Zoubir Baghdadi : « J’ai connu In Extenso alors que je suivais une formation de jeune créateur à l’AFPA. Sandrine LAGIER intervenait sur l’aspect comptable et administratif de la création. Etant à la recherche d’un futur comptable pour mon activité, je l’ai consultée, de même que deux autres cabinets. J’ai retenu In Extenso pour plusieurs raisons. Tout d’abord, Sandrine a immédiatement adhéré à mon projet et a montré beaucoup d’enthousiasme. Ensuite, j’ai été convaincu par l’offre globale d’In Extenso : un seul cabinet allait pouvoir gérer ma compta, le social et m’accompagner via Point C, dans l’élaboration de mon business plan. Enfin, la modernité des méthodes de travail m’a plu : des outils informatiques adaptés, la possibilité de consulter ma comptabilité sur Internet via Inexweb…»

 

Comment s’est déroulé l’accompagnement par Point C In Extenso Lyon ?

Zoubir Baghdadi : « J’ai été suivi par Annabelle ABRAN. Etant issu du monde de la finance, j’avais déjà réalisé toute la partie chiffrée. Mais d’un point de vue communication, j’avais besoin d’aide. Elle m’a apporté un vrai plus car il fallait présenter un dossier adapté aux attentes des banquiers. Annabelle s’est beaucoup investie et après quelques allers-retours, nous avons abouti à une présentation parfaite. Elle m’a indiqué des banques avec qui elle avait l’habitude de travailler et lors de chaque présentation, mon dossier a reçu un bon accueil. Elle m’a proposé de m’accompagner, mais j’y suis allé seul car je maîtrisais bien les chiffres.

Sur le plan juridique, Annabelle a fait appel à Cécile BOUBIELA, la spécialiste d’In Extenso. Tout a été bien organisé et après quelques échanges, elle a rédigé les statuts et a procédé à l’enregistrement de la société. Je ne me suis occupé de rien.

J’ai utilisé tous les services In Extenso. J’ai apprécié l’adhésion et l’implication de mes interlocutrices. Leur professionnalisme m’a encouragé et la rigueur avec laquelle elles ont travaillé était rassurante. Toutes connaissent bien leur sujet. »

 

Et maintenant que Doc’Biker est lancé, que fait In Extenso pour vous ?

Zoubir Baghdadi : « Initialement, je pensais prendre en charge la majeure partie de la saisie comptable et faire appel à In Extenso pour la clôture annuelle. Maintenant que l’activité a démarré, la lettre de mission a changé et In Extenso s’occupe de tout : la comptabilité, des déclarations sociales, fiscales. Je n’ai pas le temps car nous sommes encore en phase de démarrage et il y a beaucoup de choses à mettre en place. Pour l’instant, je transmets des documents papier, mais l’objectif est de tout dématérialiser : scanner les documents au centre, les transmettre directement et les retrouver sur la plateforme quand j’en ai besoin. »

Doc’Biker
127 rue du Maréchal de Saxe
69003 Lyon
docbiker.com
04 78 60 39 88