Comment devenir franchisé et entreprendre en franchise ?

Date de publication : 30.09.2021

Magalie Giroire, Associée spécialiste PME et franchise, vous donne les clés pour vous lancer dans la franchise !

 

De plus en plus de créateurs repreneurs se posent la question d’entreprendre en franchise. Découvrez comment devenir franchisé en vous posant les bonnes questions…

Histoire de la franchise

Un petit peu d’histoire pour commencer… La franchise est apparue dans les années 30 aux États-Unis et en France sur un système d’association, puis elle s’est développée dans les années 70 pour être aujourd’hui, bien présente avec environ 3 500 créations d’entreprise par an en franchise. A travers les centres commerciaux par exemple, vous pouvez voir de nombreuses enseignes ; pour la plupart ce sont des franchisés.

Il existe de nombreuses enseignes de franchise différentes dans de nombreux secteurs d’activité (opticiens, restauration rapide, magasins de bricolage…) ; elles sont présentes autour de nous au quotidien.

Les différentes formes juridiques pour devenir franchisé

Aujourd’hui, pour devenir franchisé et entreprendre en franchise (ou plus largement en réseau et commerce organisé), il y a plusieurs formes :

  • la franchise
  • la coopérative
  • la concession
  • la licence de marque
  • la commission affiliation

Il faut savoir qu’il y a différentes formes de contrats qui existent. Un conseil toutefois : la forme d’organisation ne doit pas être un critère de sélection !

Choisir son réseau de franchise : les questions à se poser

Entreprendre en franchise c’est se poser plusieurs questions, parmi lesquelles le choix du réseau :

  • Quels sont les apports du franchiseur ?
  • Quel va être le prix de la franchise, le droit d’entrée, la redevance, la redevance de publicité ?
  • Comment évaluer la qualité d’un réseau, comment choisir le bon réseau ?
  • Comment et à quel rythme le réseau se développe-t-il ?
  • Quels sont les rapports avec les franchisés ? En entreprenant en franchise, on achète une marque souvent et avant tout.
  • Comment est-il organisé ?
  • Quelle est sa notoriété ?
  • Quelles sont ses forces et faiblesses par rapport à la concurrence ?
  • Quelle est sa stratégie marketing ?

Evaluer la qualité d’un réseau de franchise

Pour évaluer la qualité d’un réseau, il faut consulter un document qui va être remis systématiquement aux futurs franchisés : le document d’information pré-contractuel (DIP).

Vous y retrouvez :

  • l’identité du franchiseur (raison sociale, forme juridique)
    Soyez particulièrement prudent avec les franchiseurs établis à l’étranger !
  • les informations financières sur le franchiseur
    Vérifiez la “bonne santé” du franchiseur.
  • la protection de la marque pour s’assurer que la marque est bien déposée, qu’elle appartienne au franchiseur.
    C’est un point essentiel car la marque fait partie de la valeur de votre fonds de commerce.

Que doit-on attendre de son franchiseur ?

Le franchiseur doit être là à toutes les étapes de la vie de l’entreprise, préalablement à la création, au démarrage et au quotidien.

Préalablement à la création

Le franchiseur va déjà expliquer son concept, transmettre son savoir faire, être là pour trouver le bon local, le bon lieu d’exploitation (le lieu, le lieu, et encore le lieu ! un critère déterminant pour la réussite du projet).

Il va ensuite conseiller sur l’organisation, mais aussi sur l’étude de marché, accompagner, transmettre des informations pour le prévisionnel et ensuite accompagner à la recherche des financements et du prévisionnel qui sera fait en collaboration avec l’expert comptable.

En résumé, le franchiseur s’implique dans :

  • la transmission de son savoir-faire
  • l’accompagnement dans la recherche du local
  • les conseils sur votre étude de marché complète
  • l’établissement des comptes prévisionnels
  • la recherche de financements

Au démarrage

Au démarrage, le franchiseur est là pour assister à l’ouverture, former le futur franchisé, former aussi le personnel et aider au recrutement des équipes.

Le contrat de franchise doit préciser les modalités de l’assistance.

En général sont prévues :

  • L’assistance à l’ouverture (mise à disposition de personnel les premiers jours)
  • L’assistance au recrutement
  • La formation initiale du personnel

Au quotidien

Puis au quotidien, il sera là pour assurer la formation, challenger le franchisé qui sera dans son magasin, accompagner sur le référencement des fournisseurs et également apporter des outils de gestion pour que l’entreprise soit performante.

En général, le contrat prévoit :

  • Une formation continue
  • Un calendrier de contacts, des réunions de réseau
  • Des fournisseurs référencés garantissant une qualité de service ou un prix avantageux
  • Des outils de gestion

Le profil type d’un franchisé

Le profil type d’un franchisé : 57% sont des hommes, 73 % sont d’anciens salariés. En effet, quand on devient franchisé en général, c’est dans la deuxième partie de sa vie professionnelle, d’où l’âge moyen de 47 ans. Les franchisés ont un niveau souvent bac + 2. Au final l’entreprise comptera en moyenne 6,2 employés.

Profil type franchisé par Point C

 

Devenir chef d’entreprise

Devenir franchisé, c’est avant tout devenir un chef d’entreprise, c’est à dire un commerçant ou un entrepreneur indépendant qui :

  • va gérer une tpe ou une pme en fonction de la structure de la franchise
  • va accepter de changer de statut (il va passer du statut de salarié à indépendant)
  • devra avoir toutes les qualités d’un chef d’entreprise manager, gestionnaire, commercial, voire technicien, en fonction des particularités de la franchise

Accepter les règles d’un réseau

Entreprendre en franchise, c’est aussi accepter les règles d’un réseau.

Si vous rentrez dans une franchise, ça veut dire que vous êtes prêt à reproduire un modèle, un concept, à payer des redevances pour cela (des redevances de fonctionnement mais aussi des redevances de publicité) et que vous êtes à l’aise avec ce concept, le produit, la culture.

C’est l’avantage de la franchise, vous ne partez pas d’une feuille blanche, on vous livre un concept que vous avez à exploiter.

Les investissements financiers

Quand on parle franchise en général, on dit que votre apport doit être de l’ordre d’un minimum de 50 000 euros, parce qu’on doit financer les frais de création, de stocks, le crédit clients, mais également l’aménagement des locaux. Ca doit représenter environ au moins 30% du montant global de l’investissement.

Les clés de la réussite pour devenir franchisé

Pour résumer, les clés de la réussite quand on veut entreprendre en franchise, c’est :

  • choisir un concept éprouvé et duplicable qui nous plaît et dans lequel on se sent bien
  • avoir un franchiseur qui offre des services, des formations et de l’animation pour faire grandir son entreprise,
  • aller vers un réseau qui a déjà plusieurs franchisés et qui leur permet d’évoluer

Il faut se faire accompagner par des professionnels comme les experts comptables, pour pouvoir faire des prévisionnels.

Il faut également jouer le rôle de manager, commercial et gestionnaire.

Sans oublier le choix de l’emplacement.

Facteurs de réussite pour devenir franchisé

 

N’hésitez pas à vous faire accompagner dans votre projet de reprise ou de création en franchise !

 

Et si vous avez besoin d'aide pour devenir franchisé ?

Contactez nos conseillers Point C

A télécharger!

Complétez le formulaire pour recevoir par mail nos supports

Support de présentation
Support de présentation

    NonVous ne souhaitez pas être recontacté par nos équipes pour échanger sur votre projet, ni recevoir d’invitations à des manifestations portant sur la création d’entreprise.

    * champs obligatoires

    Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la
    société In Extenso pour l'envoi de newsletters. En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles.

    Partagez cet article